RSS Facebook Twitter
Bayrou Ferrari
 

Appel à une majorité de courage de François Bayrou sur Tf1

Lors de cette émission en prime-time, François Bayrou  a de nouveau évoqué l’idée qui sera un des socles de sa campagne électorale : la situation de crise est telle que seule une majorité nouvelle peut être a même se faire face aux défis des mois et semaines à venir.

Oui, au PS et à l’UMP, il y a des gens qui sont proches, qui ne sont séparés que par l’appartenance à un parti pourvoyeur de situations, et qui seront prêt à travailler avec des élus du centre.

Oui, au PS et à l’UMP, il y a des gens qui pensent que les problèmes ne viennent pas d’ailleurs, que la désignation de boucs émissaires (pays, individus, institutions) est le signe du désarroi  d’un pouvoir à bout de souffle qui a cesser de vouloir accompagner le pays, mais dont la seule raison d’être est de se maintenir au pouvoir pour le seul bénéfice de quelque uns.

Une majorité nouvelle, c’est une majorité de courage, une majorité centrale, d’inspiration d’union nationale formée d’élus d’origine politique différente qui accepteront de travailler ensemble.

La somme de ces bonnes volonté est  aujourd’hui majoritaire, mais elles ne peuvent travailler ensemble car appartenant à des clans différents.

Dépense publique, dette, pouvoir d’achat, chômage, perte de l’action de l’état : autant de conséquences à la désindustrialisation de la France qui amène la France à se fournir pour des milliards d’Euros à l’Étranger.

Un chiffre : le déficit commercial se situe cette année à 75 Milliards de dollars de déficit ; produire en France sera la clé pour relever le pays.

Voila un domaine ou cette majorité de courage pourra se rassembler autour de François Bayrou.

Voir ici l’émission en vidéo.

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

1 Commentaire

Il y a un truc assez maanrrt sur le deni, par certains, des pressions, qu’elles soient directes, ou pas, suggerees ou pas.Je suis en train d’ecouter le discours de Bayrou ce matin.Vous noterez qu’il manque, effectivement, beaucoup de deputes mais que la plupart des senateurs et deputes europeens sont la.N’est ce pas significatif ?

Par Merlin, le 18 février, 2012