RSS Facebook Twitter
Article Depute
 

Un député pour la 1ere circonscription. Pour qui? Pour quoi?

Lors de la réforme constitutionnelle de 2007, Nicolas Sarkozy a pris en compte les aspirations des français de l’Étranger à être représentés à l’Assemblée Nationale au même titre que les résidants du territoire en dédiant 11 députés pour représenter les 2 millions de nos compatriotes vivant à l’Étranger.

C’était une bonne initiative et comme souvent dans l’action du Président, elle est suivie par des actes qui en dénaturent l’esprit ; l’UMP parachute à tout va des notables de France dans ces circonscriptions alors que la logique et le bon sens voudraient que ce soit sinon des locaux, des hommes et des femmes qui ont une histoire avec le territoire en question.
La circonscription Canada/États-Unis ne fait pas exception et ce sera Frédéric Lefèvre qui a vécu aux États-Unis les 18 premiers mois de sa vie qui se présentera pour l’UMP pour porter la voix des français d’Amérique du Nord.
Nous avons donc un député à élire pour le Canada et les États-Unis et nul doute qu’il faudra réinventer sinon la fonction de député, au moins son mode de fonctionnement.

Quelles devraient être les qualités d’un candidat  digne de nous représenter pour non seulement comprendre les problématiques des Français de l’Étranger, mais également influencer les débats en France à la lumière de l’expérience outre-mer ?

1. Intégrité et honnêteté intellectuelle

Un candidat démocrate doit comprendre et avoir à cœur ce que doit être l’intérêt général.

Le rôle d’un député est de débattre et de travailler sur des projets de loi ; ce n’est ni une seconde carrière pour assouvir un désir de pouvoir que la fortune personnelle ne peut acheter, ni un animateur social, ni un accès privilégié envers les décideurs pour développer des sociétés de lobbying.

Une candidature démocrate devra s’engager à la transparence de son action et à l’exclusivité de son activité en tant que Député.

2. Expérience professionnelle locale

Une candidature démocrate doit être sérieuse et s’appuyer sur une expérience locale significative.

Il s’agit d’être crédible face aux interlocuteurs locaux, de France quant aux problématiques des Français de l’Étranger ; par exemple en ayant une expérience des relations d’affaires et industrielles entre nos pays, en y ayant côtoyé les acteurs sur des projets concrets etc…

3. Réelle expérience d’immigration

Pour comprendre les réalités sociales, familiales, personnelles des français, une candidature démocrate doit avoir vecu un processus d’immigration le plus proche possible de la majorité des français résidents aux US-Canada.

Une immigration d’affaire dorée dans le luxe des beaux quartiers est respectable mais c’est l’expérience réelle d’une immigration avec ses difficultés qui font entre autres la spécificité de la vision des français de l’Étranger, notamment en ce qui concerne les questions d’éducation, d’accès aux universités, de reconnaissance de diplôme,  des questions de retour etc.…

4. Une équipe et de la Disponibilité

La place d’un député est principalement à l’Assemblée Nationale, mais il doit garder un contact constant et régulier avec le terrain.

C’est pourquoi une candidature démocrate devra s’appuyer sur une équipe locale pour assurer en plus des visites de terrain un contact constant avec les citoyens.

Plus qu’ailleurs, notre député aura besoin d’une équipe pour l’appuyer et autant qu’ailleurs, soyons vigilant à détecter  les aventures d’un seul homme, les démarches soit egocentriques, soit exclusivement d’intérêt personnel.

5. Soutien à une politique d’union nationale

Une candidature démocrate doit avoir à cœur de vouloir et pouvoir travailler avec toutes les composantes politiques.

Au delà de la situation des français de l’Étranger, elle devra mettre en œuvre une politique rigoureuse, juste avec ceux et celles qui voudront bien unir leur force.

Ne pas être au service d’un parti, avoir prouvé par ses actions son indépendance vis-à-vis des appareils, voila une autre qualité que doit avoir une candidature démocrate.

La mauvaise nouvelle est que de tous les candidats déclarés à ce jour, aucun ne rencontre ces critères.

La bonne nouvelle est que l’Équipe Démocrate d’Amérique du Nord se prépare pour proposer un projet novateur et sérieux pour ces législatives.

A très  bientôt donc.

Nicolas Druet

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !