RSS Facebook Twitter
SarkoLePen
 

Sarkozy se trompe de France, ne nous trompons pas de président…

Panique dans les états major ; Sarkozy en poursuivant sa fuite en avant vers l’extrême droite sur les conseils de Patrick Buisson, ancien du Front National passé tout logiquement à l’UMP bête et méchante, passe devant Hollande dans les sondages.

Contrairement aux apparences, il n’y a pas de transfert  entre les deux, juste une radicalisation des électorats ; les électeurs du Front National se déportent vers la droite et sont prêt à se faire avoir une deuxième fois par le charlatan.

Les électeurs de Hollande, encouragés par le revirement protectionniste de Sarkozy, osent maintenant Mélenchon, déconcertés par le manque de colonne vertébrale de l’ex-secrétaire général du Parti Socialiste.

Sarkozy mise donc sur sa perception d’une France raciste pour sauver sa peau.

Mais la France n’est pas raciste ; elle est même l’exact contraire, même dans ses soubresauts et ses relations schizophrènes vis-à-vis de l’immigration réelle ou fantasmée.

Le France a toujours majoritairement considéré les hommes égaux, non seulement en droit comme les sociétés anglo-saxonnes mais comme faisant par d’une unique communauté universelle.

Bien sur, notre histoire et sociologie ont vu deux France s’opposer, l’une universelle et l’autre différentialiste qui considère que l’Étranger est par nature différent  et qui a fait le socle idéologique des heures sombres de notre histoire.

Heureusement, l’approche universelle est toujours sortie gagnante et ce n’est pas un hasard si la France est la championne du monde des mariages mixtes, indicateur ultime d’intégration.

Même les votes Front national sont majoritairement des appels désespérés à une intégration ; ce ne sont pas des raisons raciales qui incitent le vote FN, c’est plutôt une crainte (fondée ou non) que certaines populations ne partagent pas cette vision du monde ou des raisons purement de révolte sociale.

C’est la raison pour laquelle les nouveaux électeurs sont majoritairement des votes ouvriers ou vote laïc radicaux.

Sarkozy en  intensifiant sa rhétorique anti-immigrée parie sur la France réactionnaire pour fédérer les peurs.

Cette approche ne peut être acceptée par les militants gaullistes de l’UMP, par les dirigeants de l’UMP, par tous ceux qui à droite et au centre pensent qu’un président doit non seulement rassembler  les français, mais aussi et surtout rassembler autour des valeurs fondamentales pour sortir de la crise.

Les valeurs fondamentales sont l’Égalité, donc la solidarité et la liberté.

 

François Bayrou est le seul candidat humaniste capable de rassembler largement le pays autour d’un projet courageux, juste et efficace de redressement du pays.

 

Pensez-y

 

Nicolas

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !